BKL Summer Trip : Le 22ème Garorock

Brook’Lille était présent à la 22e édition du festival Garorock. Pour résumer en quelques chiffres, c’est désormais le 3e festival de France avec plus de 100 000 festivaliers, répartis sur un site de 50 hectares, sur lequel se relaient plus de 60 artistes. Malheureusement, cette année, le festival s’est terminé sur une fausse note en raison d’une tempête nécessitant l’évacuation et l’annulation des concerts du dimanche, par mesure de sécurité. Toujours est il que le bilan global de cette 22e édition est très positif, tant au niveau de la programmation, de l’ambiance, ainsi que l’état d’esprit général du festival.

À l’origine, la philosophie de Garorock était de permettre aux jeunes de la région d’avoir accès à des artistes renommés sans avoir à parcourir des centaines de kilomètres. On peut aujourd’hui affirmer que le pari est réussi lorsqu’on jette un œil à la programmation qui regroupe plusieurs artistes internationaux.

De manière générale, le festival n’a pas réellement d’étiquette musicale avec tout de même une certaine dominante Rap et Électro (House/Techno notamment). Cet éclectisme musical dans la programmation est vraiment un des points forts de ce festival, poussant chaque festivalier à la découverte. On a par exemple pu voir d’étonnants moments de partage intergénérationnel avec des artistes tels qu’Indochine, enchaîner après un concert de Damso, ou l’orchestre « les symphonistes d’aquitaine » censé jouer le lendemain matin du show de Synapson (concerts malheureusement annulés en raison de la tempête).

D’un point de vue pratique, l’accès au festival se fait facilement en voiture grâce à de multiples parkings, ainsi qu’en train car le site est plutôt proche de la gare de Marmande. Concernant le camping, plusieurs points positifs. D’abord, il est plutôt proche des scènes et il dispose de plusieurs endroits ombragés (du coup très prisés), mais l’idéal reste de prévoir une petite tonnelle si vous êtes en nombre. D’autre part, diverses sortes de structures de divertissement sont installées allant du terrain de foot ou de pétanque, au plus grand ventre-glisse d’Europe. Il est également possible de recharger son téléphone grâce à des points de rechargement proposant la vente ou la location de batteries portatives. Gros bémol : un seul point d’eau (du coup très convoité) relativement petit, et situé à l’entrée du camping. Concernant la nourriture, une grande diversité de choix avec plus de 40 stands de restauration et 15 bars, mais malheureusement assez onéreux comme dans la plupart des festivals.

 

C’est donc des étoiles plein les yeux que l’équipe de Brook’lille est revenue du festival Garorock 2018, avec impatience d’y retourner l’année prochaine !

 

📝 Ulysse Olagne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s