Show Recap : Moha La Squale inonde L’Aeronef d’énergie

C’est très certainement l’un si ce n’est le rappeur le plus en vogue du moment. Véritable coqueluche des médias qui l’invitent à tour de rôle sur leurs plateaux, Moha La Squale n’aura eu besoin que de deux ans pour conquérir l’hexagone. Textes bruts, authentiques et introspectifs, gimmicks caractéristiques, énergie hors du commun et proximité avec son public : voilà la recette du succès pour le rappeur originaire de « La Banane », à l’histoire loin d’être commune. En effet, avant d’intégrer le cours Florent puis de connaitre un succès éclair dans le rap, Mohamed Bellahmed aka Moha la Squale est passé par la case bicrave et prison, une expérience qui forge.

Ainsi, vendredi 23 novembre, Brook’Lille était à l’Aéronef pour assister à son concert. On s’attendait à quelque chose de grand, quelque chose de fort, quelque chose de puissant, bref quelque chose de « saaaaaaale », et on a été servi. Dans une salle déjà chauffée à bloc après une première partie brillante du bouillant et très talentueux Eden Dillinger, il n’aura fallu qu’un son à Moha pour faire pogoter la foule dense et très diverse, composée de jeunes et de moins jeunes.

Pendant plus d’une heure, La Squale va livrer, avec une énergie et une rage fabuleuse, une performance parfaite, dont lui seul a le secret. Il court, joue avec son décor et son public, s’assoit, forme des cœurs et des carrés avec ses doigts, et jette de l’eau sur une foule qui entonne en rythme tous ses sons. Bendero, Bienvenue à la banane, Bandolero, Luna ou encore Midi Minuit, tous les succès du rappeur y passent, avec pour même conclusion un mot, hurlé, « Saaaaaale ».

_DSC0934.JPG

Après des remerciements courts mais remplis d’émotion et de sincérité envers la foule qui l’acclame, Moha quitte dans un premier temps la scène sous les applaudissements. Mais c’était sans compter sur le sens du spectacle hors du commun du rappeur, et, il faut le dire, un rappel d’une rare intensité de la part du public. Alors que la salle s’était déjà à moitié vidée, le rappeur a fait son retour (surprise) sur scène, provoquant un léger mouvement de foule responsable de plusieurs chutes sans gravité. Et après s’être assuré qu’aucun blessé n’était à déplorer, La Squale a repris son concert encore plus fort, encore plus fou, organisant lui-même les pogos, sautant dans la foule et kickant (une nouvelle fois) ses plus grands succès au milieu de cette dernière en folie.

Pendant presque une demi-heure, le rappeur va (à nouveau) enchainer ses sons aux millions de vues, pour le plus grand bonheur d’une foule absolument conquise par sa prestation, une foule qui se souviendra à n’en pas douter longtemps de ce concert d’une très rare intensité.

_DSC0896.JPG

 

📝 Valentin Blais

📸 Zélia Briggs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s