Quand l’Aéronef accueille le rap lillois de Krilino et la trap millimétrée de Cheu-B

Le mercredi 02 octobre dernier, l’association culturelle DA-MAS organisait une soirée composée des finalistes d’un concours de rap appelé “Tiens mon style” mais surtout de Krilino suivi de Cheu-B.

Krilino, le rappeur de Lille Sud, s’est produit le premier sur la scène de l’Aéronef. Encore assez peu connu du grand public, il n’en est pourtant pas à sa première scène, et compte à son actif de nombreux sons ayant largement dépassé le million de vues sur YouTube. A l’aise sur scène, enchaînant 5 titres dont ses plus connus “Freestyle DBZ” ou encore “DZ Power” (il est d’origine algérienne), le rappeur de 21 ans a su convaincre un public peu nombreux mais acquis à sa cause pendant une demi-heure puisqu’il connaissait toutes les paroles du lillois. Si 2019 a été une année riche pour Krilino, qui a sorti son premier album solo “Métamorphose” avec pas moins de 24 sons, sans oublier les collaborations avec d’autres rappeurs, 2020 annonce également du lourd avec des projets à venir, comme il l’a annoncé à la fin de son show.

krilinometa
L’album « Métamorphose » du Lillois Krilino est disponible depuis le 15 mars dernier

L’arrivée de Cheu-B intervient elle vers 22h15 devant une foule toute aussi clairsemée mais bel et bien réceptive à la musique du rappeur parisien. Si la salle n’est pas pleine, les gens venus assistés au concert connaissent les morceaux joués et on assiste à un beau moment de partage entre Cheu-B et le public venu assister à sa performance. Le rappeur du XVIIè arrondissement de Paris fait le job et réchauffe l’ambiance avec ses gros succès comme “Freestyle Anthony Martial”, “Tout va bien” avec Siboy, “Yah!” avec Pon2Mik ou encore “95”. Une prestation marquée par une véritable interaction avec le public pour celui qui a sorti “Icône”, son premier album studio en juin dernier. Alors qu’il pense terminer son set, Cheu-B joue les prolongations sur les réclamations de ses fans, demandant notamment de boucler la performance par “Paris Chiraq”. Au final, on retient une performance encourageante pour le membre du XVBarbar désormais en solo et qui peut maintenant développer une fanbase dans le Nord de la France, lui qui concentre surtout un public en région parisienne. Son apparition remarquée sur le dernier album d’Ikaz Boi lui permettra sans doute de faire connaître encore un peu mieux sa musique et l’étendue de son univers.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s